Cabinet d'Orthodontie du Dr Nathalie REBIERE

Orthodontiste spécialiste qualifiée en orthopédie dentofaciale
Prendre RDV

53 route de Pessac - 33170 Gradignan - Tél. : 05 56 89 89 48

L’orthodontie peut agir à chaque âge, sur les dents de lait, en denture mixte ou sur les dents définitives

Des périodes de traitement peuvent alterner avec des périodes de simple surveillance (attente des dents définitives par exemple)

Les traitements de 4 à 11 ans

Il n’y a pas d'âge « idéal » pour débuter un traitement orthodontique mais il y a un âge adéquat pour chaque enfant, en fonction du type de problème qu’il présente et de son âge dentaire (évolution des dents définitives). Cependant pour chaque tranche d'âge, il y a des types d'appareillage plus adaptés . Le traitement orthodontique peut être effectué sur la denture lactéale ou temporaire (c'est à dire avec les seules dents de lait), ou en denture mixte (si les dents de lait cohabitent avec des dents définitives).

Entre 4 et 8 ans : les traitements en denture temporaire et en denture mixte (les dents de lait cohabitent avec les dents définitives)

A 3-4 ans, les traitements sont rares. Mais si votre enfant présente déjà un gros décalage entre les deux mâchoires il pourra être pris en charge dès cet âge.

Le traitement se fera à l’aide de petits appareils amovibles:

-soit des gouttières confectionnées dans un matériaux médical souple pour corriger les mauvaises habitudes de succion, de respiration: il s'agit alors d'appareils fonctionnels. Ils ont une action sur les muscles des lèvres et de la langue (exemple photo 2)

-ou de petites plaques en résine comportant des accessoires pour élargir le palais ou des barettes poussoirs pour replacer certaines dents (exemple photo 3)

A partir de 6 ans environ

-des appareillages fixés sur les premières molaires définitives permettent également d'élargir un palais trop étroit.

-Dans certains cas,il arrive que les incisives évoluent dans un mauvais axe. Dès que les incisives du haut et du bas sont sorties (vers 7 ans environ), il est possible de dépister et traiter des rapports d’occlusion inversés antérieurs soit avec une plaque ou des bagues collées sur les insicives (exemple photo 4)

De nombreuses consultations à cet âge sont liées à une succion du pouce persistante, néfaste au-delà de l’âge de 6 ans. Différents conseils et moyens d’approche vous seront proposés. En effet, il peut se produire un manque de développement transversal du maxillaire supérieur, « mâchoire trop étroite », souvent liée à la succion du pouce ou de la tétine.

La cause de l'étroitesse d'un palais peut être également une respiration buccale (l'enfant ronfle la nuit).

Il faut également souvent réhabiliter les fonctions orales (élocution, déglutition, mascication...).

A lire aussi : L'éducation fonctionnelle

Dans le cas de perte prématurée ou d’extraction précoce des dents de lait (abcès ou caries importantes) il est nécessaire de maintenir de la place, afin d’ éviter que les dents adjacentes ne basculent vers l’espace de l’extraction et ne prennent la place des dents définitives à venir.

A lire aussi : Alimentation et caries chez l’enfant

A lire aussi : Dents de l’enfant, dents de l’adulte

Donc en résumé, en denture temporaire, on utilise souvent des appareils amovibles en résine, peu visibles, avec au plus un fil passant devant les incisives du haut. Ces appareils sont aussi appelés « faux palais » ou « palais roses ». Les appareils amovibles peuvent également être en silicone souple, pour améliorer les fonctions orales, c'est l'éducation fonctionnelle.

On utilise également des appareils fixes, constitués de deux bagues sur les premières molaires définitives et d’un fil longeant le palais. Pour aligner les incisives, il peut suffire de mettre 4 bagues pendant quelques mois.

Entre 8 et 11 ans : les traitements en denture mixte avec établissement de la denture définitive

Cette phase, dite d’interception, est fondamentale car elle permet de stopper l’évolution d’un problème orthodontique et d’obtenir une croissance harmonieuse de la face.

A cette période il peut exister un chevauchement des dents, une étroitesse de la mâchoire empêchant l’éruption de dents définitives ou un problème de décalage (dans les trois sens de l’espace) entre la mâchoire supérieure et inférieure :

  • décalage dans le sens avant-arrière (antéropostérieur). Le port nocturne d’un appareil amovible permet d’encourager la croissance d’une mâchoire et de freiner la croissance de l’autre (exemple photo 6)
  • décalage transversal (déviation de la mâchoire). Un appareil fixe permet d’obtenir un recouvrement satisfaisant sur les secteurs latéraux (exemple photo 7)
  • décalage vertical : béance ou non-contact entre les incisives des mâchoires supérieure et inférieure (exemple photo 8)

Ces traitements utilisent la période de croissance de la mâchoire pour en rectifier les malformations.

On utilise également des appareils fixes, constitués de deux bagues sur les premières molaires définitives et d’un fil longeant le palais. Pour aligner les incisives, il peut suffire de mettre 4 bagues pendant quelques mois.

Dans certains cas, le port d'elastiques entre les deux machoires peut être nécessaire.

A lire aussi :Les élastiques en orthodontie

A lire aussi :Les appareils orthodontiques auto-ligaturant

 

 

Photo 1
Photo 1




Photo 2
Photo 2
Photo 3
Photo 3
Photo 4
Photo 4




















































Photo 5
Photo 5
Photo 6
Photo 6
Photo 7
Photo 7
Photo 8
Photo 8

Nos conseils

  • Un traitement mené avant l’adolescence permet d’agir sur les dents comme sur la croissance des maxillaires.
  • De nombreuses possibilités de traitement permettent de répondre efficacement aux problèmes de votre enfant.

Article rédigé par le praticien le 03/11/2017

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr